Dans ma boîte mail, s’épanchent quotidiennement des braves gens “en colère” qui expriment leur raz le bol du nucléaire, de la pollution, du danger du monde moderne et technologique, de la puissance des multinationales de la chimie, du médicament, des lobbies et que sais-je encore et qui en appellent à un grand sursaut contre… et pour les ENR, la réduction des consommations, etc. Et chacun de faire suivre tant et plus en boucle ces expressions tripales clonées… Ca a été les gaz de schiste, maintenant les doses de radiations, demain quoi ? Chacun espère un coup de projecteur sur son petit être fâché, avant d’être remplacé par son équivalent dans un tourbillon accéléré : internet, c’est ça aussi. L’émotion qui remplace la connaissance… En ce moment, l’un des domaines où l’information et l’éducation des populations doit être faite, c’est bien sur le sujet des rayonnements et de leurs effets sur la santé ! J’ai trouvé ça ce matin : http://www.sievert-system.org/.....perts.html
ce site contient plusieurs pages (cliquer tout en haut) pas inintéressantes (ce qui veut dire intéressantes !)

J'ai pris conscience récemment, à force de lire plein de choses sur les radiations, naturelles et produites par les zumains, que ce qui nous avait le plus contaminé, ce n'est pas Tchernobyl ou Fukushima, ce sont les nombreux essais nucléaires surtout aériens, faits par tous les concurrents de la course à l'échalote atomique depuis 60 ans, en particulier en Asie centrale, mais aussi aux US, en Afrique du nord, etc. Ce qui fait que les doses relevées dans les sols avant et après le passage du nuage de Tchernobyl étaient les mêmes, mais fortes ! L'augmentation continue du nombre d'occurences des cancers peut-être corrélée à cela, mais aussi aux radiations reçue de la terre (oui, la Terre-Mère ne nous ménage pas !) et du cosmos, soleil inclus et il est vraisemblable que notre exposition accrue depuis cette période aux rayons bronzants n'a pas dû faire que des jolies couleurs café mais aussi pas mal de vilains fibromes... quand on voit que le soleil sur un panneau de silicium fait péter les électrons avec entrain, il doit bien faire péter les ADN avec non moins d'entrain... pour notre plus grande douleur. Et quand je pense qu'il y a encore tout plein de gens qui croient que ce qui nous menace, ce ne sont pas les épidémies, non, pas les famines, non plus (c'est loin tout ça, à l'autre bout de la terre), pas les éruptions volcaniques ni même les mouvements tectoniques (et pourtant, Fukushima, si on retire le voile nucléaire qui nous obsède, c'est cela la drame), ou les rayons du soleil, non, les gens croient encore que c'est l'augmentation de l'effet de serre !!! Et qui plus est, à cause de notre brave CO2 !! Misère....